Ateliers

« … avant que donc d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

Nicolas Boileau (1636-1711) Il est certains esprits.

Depuis 2011 je mène des ateliers de narration orale dont l’objectif est d’aller vers l‘apprivoisement du langage et sa maîtrise.
Pour raconter une histoire, un conte il faut avant tout le comprendre. Ma priorité avec des enfants conteurs n’est pas qu’ils fassent « joli », mais qu’ils soient présents au (et dans) le conte, qu’ils se l’approprient, utilisent leurs mots et non ceux d’un auteur.
Je m’appuie sur les pédagogies de l’oralité : il n’est pas possible de lire et d’écrire sans maîtrise de la parole. L’écoute d’un conte est une première lecture par l’oreille. Le conte amène, peu à peu, les enfants vers le goût et l’envie de la lecture et de l’écriture et dans une progression dans toutes les matières, parce que les contes sont non seulement un support adapté à la maîtrise du langage, mais également une introduction aux sciences, à la nature et la vie sociale. De plus ils développent une écoute active.

J’ai rédigé mon mémoire de fin de formation longue, 2010-2013, au CMLO (Centre Méditerranéen de Littérature Orale) sur ce thème :
La littérature orale : un outil pour déclencher la parole.
Son efficacité avec des enfants en difficulté.

J’ai amené des enfants au Festival de jeunes conteurs  6 participations et 5 prix :
Prix du public Marouane et Hafssa de l’école Joseph Delteil de Montpellier (2015 et 2018)
2ème prix du jury Lucie de l’école Fontcaude de Juvignac (2014) et Rayan école Joseph Delteil (2019)
Finale 2021 Abdallah école Joseph Delteil.

Ecole de puériculture, Montpellier, Juillet 2018

Conférences contées

Depuis 2016 j’interviens à l’école de puéricultrices de Montpellier pour une intervention sur « Le conte et l’enfant ».
En quoi le conte peut avoir des applications dans la thérapie et quel répertoire choisir pour quel public.
Partage d’expériences.